3rd Round of WES Business Award Winners Announced!

WES is pleased to announce the 36 winners of the 3rd Round of the WES Business Award. The winners are emerging and established women entrepreneurs who benefited from training and coaching at 12 WES Centers for Women’s Business Development across Tunisia. Each winner received seed funds to help her launch or expand her business.

Profiles of the WES Business Award winners are listed by WES Center:

Horizons Kef

  • Najoua Trabelsi

Najoua Trabelsi’s dream is to run a French restaurant in downtown Kef since the culture of Tunisia is heavily rooted in French traditions. She is an active, motivated and patient woman. The WES center supported Najoua by providing her with training in Entrepreneurship, Leadership, and Financial Education. The WES award will help her to open her new restaurant.

  • Amira Abidi

Amira Abid is 32 years old and a graduate in documentation management and archives from the Institute of Science. Amiradecided to launch her own business to gain financial independence. Her business, Café Abidi, provides a space where customers can relax and read newspapers and magazines. The space offers a delightful environment where visitors can meet, chat and relax while enjoying fine food and delicious drinks. Amira participated in the entrepreneurship training organized by Horizons Kef WES Center where she developed her business plan. Amira will use the WES Business Award funds to decorate the space and create a new website.

  • Wafa Messaoudi

Wafa Messaoudi launched her business in order to become more active in her community. With the support of WES, Wafa prepared her business plan for a Garderie (nursery) during the entrepreneurship training at the Horizons WES Center. She developed this business plan after realizing the increasing demand for childcare in her native region of Kef since many parents need to work. Her business now enables her to interact with people on a regular basis. Garderie les abeilles will offer quality services that seek to deepen children’s understanding of Tunisian cultural traditions. This nursery business will target families who have one parent who is currently employed while the other parent is busy seeking employment.

TAMSS Tunis

  • Torkia Ben Mehrez

Torkia Ben Mehrez is 33 years old and holds a PhD in Biology. Torkia is launching a business for agricultural products that will focus on transforming butternut squash  to jam and juice, and pumpkin seeds to oil. Torkia’s objective in the few next years is to generate 1750TND per day. Fathia will use the WES award to buy raw materials for the next season.

  • Houda Rhibi

Houda Rhibi’s business started with a childhood dream. After growing up with an interest in fashion, Houda studied fashion and design for three years as an adult. Subsequently, she did a training that focused on creating patterns using software. Houda also participated  in the entrepreneurship program at the TAMSS WES Center. She launched a new business making and renting women’s dresses. Since launching her business, she moved to a new space, which has greatly increased the number of clients.

  • Mouna Klai

Several years ago, Mouna Klai started a small home-based business making dresses. She received a small loan from a microfinance NGO in Tunis to expand her business. To enhance her knowledge of business, Mouna contacted the TAMSS WES Center where she received entrepreneurship training from professional coaches. Following the training, she prepared her business plan and changed her marketing and communication strategies. These changes led to impressive results as she was able to increase her revenue and the number of clients. The WES business award will help her to buy new equipment in order to satisfy the increased demands.

ADDCI Zarzis

  • Hanen Safi

Hanen’s objective is to launch an educational center for students between the ages of 6 and 18 years old that offers private lessons for students to improve their skills. The center will offer extra services like theater, music and swimming lessons. The award will be used to support the launch of her business.

  • Asma Hnid

“[This is] the fate of which I dreamed” said Asma Hnid. Her childhood passion guided her to pastry training that lasted one year. During that time, she improved what she was previously taught. Support from her mother also allowed her to realize her dream. She started working in her mom’s workshop producing different kinds of pastry. What makes Asma’s product different is the high quality of raw materials she uses and the after sale services, which include Asma calling her clients to check if they are satisfied with the purchases. Asma will use the award to buy raw materials for her business.

  • Mahjouba Bourguiba

Mahjouba Bourguiba received training in entrepreneurship, leadership and financial education from the ADDCI WES Center. As a widow from Zarzis, she needed a way to support herself. She launched her business creating and selling traditional clothes for women. Mahjouba wants to use the WES award to expand her business and reach a higher number of clients. She will rent a new space in the tourist area in order to attract new customers.

UNFT Kairouan

  • Nabila Khadi

Nabila Khadi holds a university degree in law. Her father is a farmer. She decided to switch her activities and launch a business producing coffee from dates. Nabila’s idea is innovative as she wants to produce raw materials for the coffee industry. The award will help her to buy packaging.

  • Fatma Ghrissi

Fatma Ghrissi is a 26-year-old entrepreneur who launched a business to produce fodder from palm trees. Her business will address the problem of a lack of fodder in the region. The business will also help to improve the waste of palm components. Fatma will use the award to gather raw materials.

  • Amel Ben Said

Amel started breeding geese with her mother since she is from a rural area. Amel received training in entrepreneurship at the UNFT Kairouan WES Center. She wants to launch her business breeding and commercializing geese in Tunisia. She will use the award to buy geese in the appropriate season to produce eggs.

ACG Sfax

  • Raida Bouaicha

Raida Bouaicha launched her enterprise with limited resources in March 2015. For her business, she prepares butter from dried fruit that will be distributed to small suppliers and supermarkets. She explains that the butter is healthier than regular butter and intended for babies, the elderly and adults. Raida will use the award to procure a product-measuring device and a mixer.

  • Monia Mechim

Monia Mechim is a young university graduate. She is developing a business for organic compost production through the enhancement of agricultural waste. The enterprise will have a positive environmental impact since it will repurpose waste that could be a source of pollution.

  • Fedia Cherif

Fedia, an ACG WES Center graduate, is launching her new company for home services that will include household cleaning, gardening, security and home assistance. The value added of the activity is the use of new technologies including steam cleaning equipment. The company also offers other services such as the organization of private events. The WES award will be used to procure office equipment and launch a website.

ADGS Gafsa

  • Haifa Ben Nasra

Haifa Ben Nasra is a graduate of entrepreneurship and leadership from the ADGS WES Center. She is launching her company to extract gas from  palm tree waste. Haifa’s client will be the STEG (Tunisian Company for Gas and Electricity). The WES business award will serve to cover the fees of transportation of the palm waste  during the activity startup.

  • Fathia Oun

Fathia has many years of experience producing artisanal products. Fathia participated in entrepreneurship training at the WES Center in Gafsa in order to learn more about becoming a successful entrepreneur. The WES award will enable her to expand her activities and procure raw materials.

  • Saloua Kacem

Saloua has many years of experience producing handicrafts. Saloua participated in entrepreneurship training at a WES Center in Gafsa in order to learn more about becoming a successful entrepreneur.  The WES award will help herbuy materials to expand her products.

AJD Beja

  • Wassila Balti

Wassila Balti is a graduate from the AJD Beja WES Center in entrepreneurship. Wassila has a diploma in IT but she could not find a job. She started her own business several years ago designing different kinds of jewelry for women. The award will assist her to expand her production.

  • Saoussan Jemai

Saoussan has a lot of experience producing pastries in Beja. Her products are unique. She wants to launch a training center for pastry making. She will use the award to rent a space for the center and launch a communications campaign.

  • Faten Haddad

Faten is a mother of two. She runs a business making dresses for her community. She explains that her neighbors like her products a lot. She wants to expand her business and the award will help her to buy a new machine so she can satisfy the increasing demands.

Youth and Skills Bizerte

  • Soukayna Yomni

Soukayna’s idea is to create a network of women workers and others who are at home. This network will offer jobs for the unemployed women. This is a need for the women in her community and will serve as a good opportunity for exchanging ideas. Soukayna will develop a database of women and jobs and offer services for them. The WES award will enable her to begin implementing her idea.

  • Awatef Wenzerfi

Awatef is a home-based entrepreneur who makes delicious pastries to sell to her community. Recently she participated in training on entrepreneurship organized by the Bizerte WES Center. During the training, Awatef developed her business plan and now has a clear idea about how to better approach her business. Awatef’s goal is to earn 5,000 TND this year and 7,000 TND the following year. To reach this goal, she will use the award funds to procure raw materials and equipment.

  • Aicha Jelassi

Aicha Jelassi started her business several years ago at home. She is producing artisanal products for decoration. Her objective is to have a bigger space where she can display her products. The award will be used to rent a space and recruit two women to help her during this summer with the large demand she has for her products.

Optima Syphax

  • Mejda Elloumi

Mejda’s passion allowed her to create her enterprise, ETS – Electronic & Technology Solutions in 2013. She is designing and producing electrical components for buildings. Mejda was interested in the Leadership training in Optima WES Center. After the training, Mejda was able to present the proposals during meetings. The award will help her to launch a communications campaign for her company.

  • Mouna Abid

Mouna Abid’s is producing decorative household crafts that relate to Tunisian heritage after she learned this trade during her studies. Mouna’s creations are unique and innovative. The WES award will help her to promote her products and print communications.

  • Kalthoum Triki

Kalthoum Triki is producing interior decorations. Kalthoum has many problems with the commercialization of her products, so she participated with the Optima WES Center’s entrepreneurship and Social Media trainings. After these trainings, she was able to increase her client base. Kalthoum will use the award to procure raw materials to meet her production demands.

NOOR Tataouine

  • Fatma Rhouma

Fatma Rhouma is a 40-year-old mother of three who runs a small home-based business making and selling spices. Fatma’s entrepreneurial spirit emerged when she was just 12 years old as she used to help her mother earn money for the family by selling homemade products. Fatma’s dream is to expand her spice business and move to the formal sector, which will allow her to export her products.

  • Manel Ghaffari

Manel’s natural artistic abilities have transformed into a growing business. After she decided to take a break from her studies, Manel began taking her hobby of drawing more seriously. She now works as an entrepreneur creating and selling pottery, drawings and paintings. Manel will use the award to expand her business by buying more materials and renovating her workspace.

  • Soumaya Rhoumi

Soumaya Rhoumi, an ambitious and talented 23-year-old, already has five years of experience working in the pastry industry. With this experience, she is ready to launch her own brand of Tunisian pastries. The award will give her the resources she needs to grow her business and sell delicious treats to her nearby communities.

La Ruche Tozeur

  • Fathia Arfaoui

Fathia Arfaoui is responsible for a family with three kids. She participated in several trainings in entrepreneurship where she developed her business skills. Fathia had the chance to also participate in many expositions in Tozeur, her native region. She launched her own business producing date jam, a product with high demand in Tunisia and abroad. Fathia will use the award to buy an oven and raw materials.

  • Henda Tlili

Henda is a 50-year-old woman and a proud graduate from the Tozeur WES center where she received entrepreneurship training. Her dream was to have a quiet life with her family. In 2015, her life changed when she decided to launch her own business. First, she participated in several trainings and then developed her business plan with the support of the WES center.  Henda produces different products using the Cyperus Laevigatus plant, a local plant. She will use the award money to procure a big quantity of raw materials since this plant is available only during the summer months.

  • Arij Omrane

At the young age of 18, Arij Omrane is already a role model in her community as a businesswoman. She left school at the age of 11 to help her mother make pastries at home. Arij came to the Tozeur WES center where she found herself supported by the trainers. She learned through the different WES modules how to launch her own formal business selling pastries. Arij participated in the WES business award with a lot of self-confidence. The award will help her to move to a new space and procure raw materials.

NOUR Sousse

  • Saida Fattouch

Saida Fattouch, a WES Sousse graduate, is preparing to launch her new entertainment business. She plans to market her services to working moms who are not satisfied with the school clubs. Her idea is to create a space for kids with different kinds of clubs and workshops such as jewelry making, bio cosmetics, cooking, floral art, and painting.

  • Rim Ghzayel

“Everybody needs a pillow, but we are going to offer a special one,” said Rim Ghzayel, a WES Sousse graduate before launching her new product called Pillow anti mite. The product will be unique in Tunisia since it offers a very nice design, soft or firm options, anti-heat and antiperspirant.

  • Amira Cherif

The economic environment in Tunisia is growing. For this reason, Amira Cherif started her new business called “LET’S FLY,” an agency specializing in web design and software development. The business provides online multimedia solutions for businesses and individuals.

Advertisements

Entrepreneuriat Manuel des participants Annonce du troisième tour des lauréates du Prix WES de l’Entreprise Féminine

WES a le plaisir de vous annoncer la liste des 36 lauréates du troisième tour du Prix WES de l’Entreprise Féminine. Les gagnantes sont des femmes entrepreneures émergeantes ou déjà établies ayant bénéficié des cours de formation et de coaching offerts dans 12 Centres WES pour le développement d’entreprises féminines à travers la Tunisie. Chaque gagnante a reçu des fonds d’amorçage pour l’aider à lancer ou développer son entreprise.

Les profils des lauréates Prix WES de l’Entreprise Féminine sont répertoriés par le Centre WES:

Horizons Kef

  • Najoua Trabelsi

Le rêve de Najoua Trabelsi est d’ouvrir un restaurant français au centre-ville de la ville du Kef surtout que la culture tunisienne est fortement enracinée dans les traditions françaises. Elle est une femme active, motivée et patiente. Le Centre WES a offert son soutien à Najoua à travers la formation en Entrepreneuriat, Leadership et Éducation financière. Le Prix WES lui permettra d’ouvrir son nouveau restaurant.

  • Amira Abidi

Amira Abidi, 32 ans, est diplômée en gestion de la documentation et archives de l’Institut des sciences. Le rêve d’Amira est de devenir indépendante. Elle a donc décidé de lancer sa propre entreprise. Son entreprise, Café Abidi, offre un espace où les clients peuvent se détendre et lire les journaux et les magazines. L’espace offre un environnement agréable dans lequel les visiteurs peuvent se rencontrer, discuter et se détendre tout en profitant de la bonne nourriture et des boissons délicieuses. Amira a participé à la formation en Entrepreneuriat organisée par le Centre WES de l’association Horizons Kef, où elle a développé son plan d’affaires. Amira utilisera les fonds du Prix WES de l’Entreprise Féminine pour décorer l’espace et créer un nouveau site Web.

  • Wafa Messaoudi

Wafa Messaoudi a lancé son entreprise afin de devenir plus active dans sa communauté. Avec le soutien de WES, Wafa a préparé son plan d’affaires pour une garderie au cours de la formation en Entrepreneuriat au Centre WES Horizons. WAFA a constaté que la demande des services de garde dans sa région natale du Kef par les parents qui doivent travailler ne cessent d’augmenter. Son activité lui permet maintenant d’interagir régulièrement avec les gens. « Garderie les abeilles » offrira des services de qualité qui visent à approfondir la compréhension des enfants des traditions culturelles tunisiennes. Cette entreprise (garderie) aura comme cible les familles ayant un des deux parents employé et l’autre à la recherche d’un emploi.

TAMSS Tunis

  • Torkia Ben Mehrez

Torkia Ben Mehrez a 33 ans et a un doctorat en biologie. Torkia est en train de lancer une entreprise de produits agricoles spécialisée dans la transformation de la courge musquée, qui représente un domaine très spécifique des produits agricoles de Kalaat el Andalus à Tunis, en confiture et jus et la transformation des graines de citrouille en huile. Torkia souhaite atteindre son objectif de générer un total de 1750TND par jour dans les prochaines années. Elle utilisera le Prix WES pour acheter des matières premières pour la prochaine saison.

  • Houda Rhibi

L’entreprise de Houda Rhibi a commencé avec un rêve d’enfance. Ayant grandi avec un intérêt pour la mode, quand elle est devenue adulte, Houda a étudié la mode et le design pour trois ans. Par la suite, elle a fait une formation axée sur la création de modèles en utilisant un logiciel. Houda a également participé au programme d’entrepreneuriat au Centre WES de TAMSS. Elle a lancé une nouvelle activité de production et location des robes de femmes. Depuis le lancement de son entreprise, elle a déménagé dans un nouvel espace, qui a considérablement augmenté le nombre de clients.

  • Mouna Klai

Il y’a quelques années, Mouna Klai a lancé une petite entreprise de fabrication de robes à domicile. Elle a reçu un petit prêt d’une ONG de microcrédit à Tunis pour développer son activité. Pour améliorer sa connaissance du monde des affaires, Mouna a contacté le Centre WES de TAMSS où elle a reçu une formation en Entreprenariat par des formateurs professionnels. Après la formation, elle a préparé son plan d’affaires et a changé ses stratégies de marketing et de communication. Ces changements ont conduit à des résultats impressionnants : elle a réussi à augmenter son chiffre d’affaires et le nombre de ses clients. Prix WES de l’Entreprise Féminine l’aidera à acheter de nouveaux équipements afin de satisfaire les demandes accrues.

ADDCI Zarzis

  • Hanen Safi

L’objectif de Hanen est de créer un centre éducatif qui propose des leçons privées aux élèves de 6 à 18 ans pour améliorer leurs compétences. Le centre offrira des services supplémentaires comme les leçons de théâtre, musique et natation. Le prix sera utilisé pour soutenir le lancement de son entreprise.

  • Asma Hnid

« [Ceci est] le destin dont je rêvais », a déclaré Asma Hnid. Sa passion d’enfance l’a guidée à une formation en pâtisserie qui a duré un an. Pendant ce temps, elle a amélioré ce qu’elle a déjà appris. Le soutien de sa mère a également lui a permis de réaliser son rêve. Elle a commencé à travailler dans l’atelier de production de différents types de pâte appartenant à sa mère. Ce qui rend le produit d’Asma différent est la haute qualité des matières premières qu’elle utilise et le service après-vente qu’elle offre : Asma appelle ses clients pour vérifier s’ils sont satisfaits de leurs achats. Asma utilisera ce prix pour acheter des matières premières pour son entreprise.

  • Mahjouba Bourguiba

Mahjouba Bourguiba est eu son diplôme WES de l’ADDCI. Elle a reçu une formation en Entrepreneuriat, Leadership et Éducation financière. En tant que veuve de Zarzis, elle cherchait un moyen de subvenir à ses besoins. Elle a lancé son entreprise de création et vente de vêtements traditionnels pour les femmes. Mahjouba veut utiliser le Prix WES pour développer son activité afin d’atteindre un plus grand nombre de clients. Elle louera un nouvel espace dans la zone touristique afin d’attirer de nouveaux clients.

UNFT Kairouan

  • Nabila Khadi

Nabila Khadi est titulaire d’un diplôme universitaire en droit. Son père est agriculteur. Elle a décidé changer sa vocation et devenir femme entrepreneure. Elle produit du café à partir des dates. L’idée de Nabila est innovante car elle veut produire de la matière première pour l’industrie du café. Le prix lui permettra d’acheter l’emballage.

  • Fatma Ghrissi

Fatma Ghrissi est une femme entrepreneure de 26 ans qui a lancé une entreprise de production de fourrage de palmiers. Son projet permettra de résoudre le problème du manque de fourrage dans la région. L’entreprise va également aider à améliorer la perte de composants de palmiers. Fatma utilisera ce prix pour acheter un camion pour recueillir des matières premières.

  • Amel Ben Said

Amel, qui vit dans une région rurale, s’est lancée dans l’élevage des oies avec sa mère. Amel a reçu une formation en Entrepreneuriat au Centre WES de l’UNFT Kairouan. Elle veut lancer son entreprise d’élevage et de commercialisation des oies en Tunisie. Elle utilisera ce prix pour acheter des oies dans la saison appropriée pour produire des œufs.

ACG Sfax

  • Raida Bouaicha

Raida Bouaicha a lancé son entreprise avec des ressources limitées en mars 2015. Pour son entreprise, elle prépare du beurre à partir des fruits secs qui sera distribué aux petits fournisseurs et aux supermarchés. Elle explique que ce type de beurre, qui est destiné aux bébés, personnes âgées et adultes, est plus sain que le beurre classique. Raida utilisera ce prix pour développer son atelier en procurant un dispositif de mesure/ contrôle de produit et un mélangeur.

  • Monia Mechim

Monia Mechim est une jeune diplômée universitaire. Elle est en train de développer une entreprise de production de compost organique à travers la valorisation des déchets agricoles. L’entreprise aura un impact positif sur l’environnement car elle va réutiliser les déchets polluant.

  • Fedia Cherif

Fedia, diplômée du Centre WES de l’association ACG, est en train de lancer sa nouvelle société services à domicile qui comprendra le ménage, le jardinage, la sécurité et l’aide à domicile. La valeur ajoutée de son activité est l’utilisation des nouvelles technologies, y compris l’équipement de nettoyage à vapeur. L’entreprise propose également d’autres services tels que l’organisation d’événements privés. Le prix WES sera utilisé pour acheter des équipements de bureau et de lancer un site Web.

ADGS Gafsa

  • Haifa Ben Nasra

Haifa Ben Nasra est diplômée en Entrepreneuriat et Leadership du Centre WES de l’ADG. Elle est en train de lancer son entreprise d’extraction de gaz à partir des déchets de palmier. Le client principal de Haïfa sera la STEG (Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz). Le prix WES servira à couvrir les frais de transport des déchets de palme lors du démarrage de son activité.

  • Fathia Oun

Fathia a de nombreuses années d’expérience dans les produits artisanaux. Fathia a participé à la formation en Entreprenariat dans un des centres WES à Gafsa afin d’en apprendre plus sur comment devenir un entrepreneur prospère. Le prix WES lui permettra d’étendre ses activités et de se procurer les matières premières.

  • Saloua Kacem

Saloua a de nombreuses années d’expérience dans la production de l’artisanat. Saloua a participé à la formation en Entreprenariat dans un des centres WES à Gafsa afin d’en apprendre plus sur comment devenir un entrepreneur prospère. Le prix WES lui permettra d’étendre ses activités et de se procurer les matières premières.

 

AJD Béja

  • Wassila Balti

Wassila Balti est diplômée du Centre WES l’AJD Béja en Entrepreneuriat. Wassila possède un diplôme en informatique, mais elle ne pouvait pas trouver un emploi. Elle a lancé  sa propre entreprise depuis des années : elle fait des dessins sur les différents types de bijoux pour femmes.

  • Saoussan Jemai

Saoussan a beaucoup d’expérience dans la production de pâtisseries à Beja. Ses produits sont uniques. Elle veut lancer un centre de formation en pâtisserie. Elle utilisera ce prix pour louer un espace pour le centre et de lancer une campagne de communication.

  • Faten Haddad

Faten est une mère de deux enfants. Elle dirige une entreprise qui fait des robes pour sa communauté. Elle explique que ses voisins aiment beaucoup ses produits et donc souhaite développer son entreprise. Grâce au prix, elle pourra acheter une nouvelle machine afin de pouvoir satisfaire les demandes qui ne cesse d’augmenter.

Jeunesse et compétences Bizerte

  • Soukayna Yomni

L’idée de Soukayna est de créer un réseau de femmes qui travaillent et d’autres qui sont femmes au foyer. Ce réseau offrira des emplois pour les femmes au chômage. Ceci est une nécessité pour les femmes de sa communauté et servira comme une bonne occasion pour échanger des idées. Soukayna va développer une base de données de femmes et d’emplois et leur offrir des services. Le prix WES va lui permettre de commencer à mettre en œuvre son idée.

  • Awatef Wenzerfi

Awatef est une femme entrepreneure à domicile qui fait de délicieuses pâtisseries qu’elle commercialise au sein de sa communauté. Récemment, elle a participé à une formation en Entrepreneuriat organisé par le Centre WES de Bizerte. Pendant la formation, Awatef a développé son plan d’affaires et a maintenant une idée claire sur la façon de mieux approcher son entreprise. Awatef envisage de gagner 5,000 TND cette année et 7,000 TND de l’année suivante. Pour atteindre cet objectif, elle va utiliser les fonds du prix pour se procurer des matières premières et des équipements.

  • Aicha Jelassi

Aicha Jelassi a lancé son entreprise à domicile il y’a plusieurs années. Elle fabrique des produits artisanaux pour la décoration. Son objectif est d’avoir un espace plus grand où elle peut afficher ses produits. Le prix sera utilisé pour louer un espace et recruter deux femmes pour l’aider au cours de cet été avec la forte demande qu’elle a pour ses produits.

Optima Syphax

  • Mejda Elloumi

La passion de Mejda lui a permis de créer son entreprise, ETS – Electronic & Technology Solutions en 2013. Elle fait de la conception et la production de composants électriques pour les bâtiments. Mejda était intéressé par la formation en Leadership offerte par le Centre WES d’Optima. Après la formation, Mejda était en mesure de présenter des propositions au cours des réunions. Le prix l’aidera à lancer une campagne de publicité.

  • Mouna Abid

Mouna Abid travaille dans la production artisanat décorative des maisons inspirée du patrimoine tunisien après avoir appris ce métier lors de ses études. Les créations de Mouna sont uniques et novatrices. Le prix WES lui permettra de promouvoir ses produits et faire de la publicité.

  • Kalthoum Triki

Kalthoum Triki fait de la décoration intérieure. Kalthoum a beaucoup de problèmes avec la commercialisation de ses produits, elle a participé aux formations en Entreprenariat et Médias sociaux du Centre WES d’Optima. Après ces formations, elle a réussi à augmenter sa clientèle. Kalthoum utilisera ce prix pour se procurer les matières premières pour répondre aux demandes en augmentation.
 

NOOR Tataouine

  • Fatma Rhouma

Fatma Rhouma, 40 ans, est une mère de trois enfants qui dirige une petite entreprise à domicile de fabrication et vente d’épices. L’esprit entrepreneurial de Fatma a émergé à 12 ans quand elle aidait sa mère à travailler pour la famille en vendant des produits faits maison. Le rêve de Fatma est de développer son activité d’épices et d’intégrer le secteur formel, ce qui lui permettra d’exporter ses produits.

  • Manel Ghaffari

Les capacités artistiques naturelles de Manel se sont transformées en une entreprise en pleine croissance. Après qu’elle a décidé de prendre une pause de ses études, Manel a commencé à prendre son passe-temps du dessin plus au sérieux. Elle travaille maintenant comme femme entrepreneure dans la création et la vente de la poterie, des dessins et des tableaux. Manel utilisera le prix dans le développement de son activité en achetant plus de matériaux et dans la rénovation de son espace de travail.

  • Soumaya Rhoumi

Soumaya Rhoumi est une jeune femme de 23 ans pleine d’ambitions et de talents. Elle a déjà cinq ans d’expérience professionnelle dans l’industrie de la pâtisserie. Avec cette expérience, elle est prête à lancer sa propre marque de pâtisseries tunisiennes. Le prix lui donnera les ressources dont elle a besoin pour élargir son entreprise et vendre des délicieuses friandises à ses communautés avoisinantes.
La Ruche Tozeur

  • Fathia Arfaoui

Fathia Arfaoui s’occupe d’une famille de trois enfants. Elle a participé à plusieurs formations en Entrepreneuriat, où elle a développé ses compétences entrepreneuriales. Fathia a eu la chance de participer aussi à de nombreuses expositions à Tozeur, sa région natale. Elle a lancé sa propre entreprise de production de confiture de datte, un produit avec une forte demande en Tunisie et à l’étranger. Fathia utilisera ce prix pour acheter un four et des matières premières.

  • Henda Tlili

Henda est une femme de 50 ans et fière de son diplôme qu’elle a eu du Centre WES de Tozeur où elle a reçu une formation en Entrepreneuriat. Son rêve était d’avoir une vie tranquille avec sa famille. En 2015, sa vie a changé quand elle a décidé de lancer sa propre entreprise. Tout d’abord, elle a participé à plusieurs formations et ensuite développé son plan d’affaires avec le soutien du Centre WES. Henda a des différents produits à base de Cyperus laevigatus, une plante locale. Elle va utiliser les fonds du prix pour se procurer une grande quantité de matières premières surtout que cette plante est disponible uniquement pendant les mois d’été.

  • Arij Omrane

À l’âge de 18 ans, Arij Omrane sert déjà de modèle de femme d’affaire dans sa communauté. Elle a quitté l’école à l’âge de 11 afin d’aider sa mère à faire des pâtisseries à la maison. Arij vint au Centre WES de Tozeur où elle se trouva prise en charge par les formateurs. Elle a appris à travers les différents modules WES comment lancer sa propre entreprise de vente de pâtisseries. Arij a participé au Prix WES de l’Entreprise Féminine avec beaucoup de confiance en soi. Le prix lui permettra de déménager à un nouvel espace et de se procurer les matières premières.
 

NOUR Sousse

  • Saida Fattouch

Saida Fattouch, diplômée WES de Sousse, se prépare à lancer sa nouvelle entreprise de divertissement. Elle prévoit de commercialiser ses services aux femmes employées qui ne disposent pas de suffisamment de temps pour divertir leurs enfants et qui ne sont pas satisfaites des services des clubs scolaires. Son idée est de créer un espace pour les enfants avec différents types de clubs et d’ateliers tels que la fabrication de bijoux et des produits cosmétiques bio, la cuisine, l’art floral et la peinture.

  • Rim Ghzayel

« Tout le monde a besoin d’un oreiller, mais nous allons leur offrir un oreiller spécial », a déclaré Rim Ghzayel, diplômée WES de Sousse avant de lancer son nouveau produit qu’elle a appelé « oreiller anti- acariens ». Le produit – ayant un design très agréable et offrant des options « dur ou mous », « anti-chaleur » et « anti-transpirant » – sera unique en Tunisie.

  • Amira Cherif

L’environnement économique en Tunisie est en pleine croissance. Pour cette raison, Amira Cherif a lancé sa nouvelle entreprise appelée “LET’S FLY», une agence spécialisée dans la conception web et le développement de logiciels. L’entreprise fournit des solutions en ligne pour les sociétés et les particuliers qui choisissent d’entrer dans le monde du multimédia et e -communication.

WES s’élargit!

L’Entreprise Feminines Durables/Women’s Enterprise for Sustainability (WES), est heureuse d’annoncer le lancement de cinq nouveaux Centres WES pour le développement des entreprises féminines à Béja, Bizerte, Le Kef, Tozeur et Tataouine! Avec cette expansion, WES prend désormais en charge des femmes entrepreneures à travers 13 centres dans 11 régions de la Tunisie. L’expansion a été annoncée aujourd’hui lors une conférence de presse à Tunis. L’équipe WES et ses partenaires ont eu le privilège d’accueillir des invités de marque: Mr. Richard Michaels, Conseiller Politique et Economique à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Tunisie ; et Mme Neila Chaabane, Secrétaire d’Etat pour la Femme et la Famille.


Le programme Entreprises Féminines Durables (WES) élargit son soutien aux femmes entrepreneures à cinq nouvelles régions

21 janvier 2015, Tunis — L’Entreprises féminines durables/ Women’s Enterprise for Sustainability (WES), grâce au financement généreux du gouvernement des Etats Unis d’Amérique annonce le lancement de cinq nouveaux Centres WES pour le développement des entreprises féminines à Béja, Bizerte, Le Kef, Tozeur et Tataouine. Avec son expansion pour inclure cinq nouvelles régions, le programme prend désormais en charge des femmes entrepreneures à travers 13 centres dans 11 régions de la Tunisie.

Le programme de l’Entreprises féminines durables offre de la formation, des programmes d’encadrement et du soutien financier aux organisations partenaires leur permettant de créer de nouveaux centres pour le développement des entreprises féminines en utilisant un modèle d’entreprise sociale. En imposant des frais nominaux pour la formation et les services, les organisations partenaires récupèrent une partie de leurs coûts d’exploitation, augmentent leur propre durabilité et étendent leur portée tout en soutenant les femmes entrepreneures dans leurs communautés.

« Ce qui est vraiment important », explique Afef Zaddem, Directeur du Centre WES à l’Union nationale des femmes tunisiennes, Kairouan, « c’est que le programme de l’Entreprise féminine durable renforce nos capacités. Il est en train de transformer nos ONG de bénévoles en des organisations professionnelles ».

Les Centres WES offrent aux femmes entrepreneures en devenir et chevronnées et celles qui aspirent à le devenir des formations et du coaching sur le développement d’entreprise à un prix abordable. Les centres facilitent également l’accès à des experts, des mentors et des services financiers qui soutiennent les femmes entrepreneures dans le lancement et le développement de leurs propres entreprises. Ils offrent des services de formation et de soutien aux entreprises à différents niveaux – élémentaire, intermédiaire et avancé – pour mieux répondre aux besoins des femmes de différents milieux scolaires.

« Dans un tel moment délicat de l’histoire tunisienne, nous voulons que notre présent et avenir soient façonnés par les hommes et les femmes qui génèrent de la richesse et créent de l’emplois. WES encourage les femmes de tous les milieux à rêver et réaliser leurs rêves. En créant des opportunités économiques pour les femmes, nous contribuons aussi à l’établissement de bases d’une société stable et prospère », affirme Chéma Gargouri, Pays Directeur WES.

« Le programme WES encourage l’innovation et l’entrepreneuriat à la fois au niveau individuel et organisationnel. En soutenant des organisations partenaires locales à exploiter des centres comme des entreprises sociales, l’objectif est que les centres continuent à soutenir les femmes entrepreneures longtemps après la fin du programme », ajoute Julia Hendrickson, Directeur de programme, Entreprise féminine durable, Institute of International Education (IIE).

Le programme de l’Entreprises féminines durables est financé par le Gouvernement des Etats Unis d’Amérique à travers l’Initiative de Partenariat avec le Moyen Orient du Département d’Etat américain. Cette initiative a été conçue par le Centre des initiatives de leadership féminin de l’Institut de l’Education Internationale (Institute of International Education) à San Francisco. Il est géré par une équipe à Tunis et à San Francisco et est mis en œuvre en collaboration avec 13 organisations de la société civile locale.

Les Organisations tunisiennes partenaires WES

Les Partenaires WES depuis 2012

Association pour le développement du Sud de Gafsa (ADGS Gafsa)
Kairouanais pour la culture de la citoyenneté (KPCC Kairouan)
Union nationale des femmes tunisiennes (UNFT Kairouan)
Association de la continuité des générations (ACG Sfax)
Optima Syphax (Sfax)
Association NOOR pour le développement humain (ANDH Sousse)
Association tunisienne de gestion et de stabilité sociale (TAAMS Tunis)
Association du développement durable et de la coopération internationale à Zarzis (ADDCI Zarzis)

Les Nouveaux partenaires WES depuis 2014

Association Horizons Kef pour le Développement Intégral (AHKDI Kef)
Jeunesse et du Développement (J&D Béja)
La Ruche de La Citoyenneté Active à Tozeur (La Ruche Tozeur)
NOOR Tataouine (NOOR Tataouine)
Youth & Skills (Y&S Bizerte)

WES is expanding!

Women’s Enterprise for Sustainability (WES) is thrilled to announce the launch of five new Centers for Women’s Business Development in Beja, Bizerte, El Kef, Touzeur and Tataouine!  With this expansion, WES now supports women entrepreneurs through 13 Centers across 11 regions of Tunisia. The expansion was announced at a press conference today in Tunis. At the event, the WES team and partners were honored to be joined by distinguished guests Mr. Richard Michaels, Political/Economic Counselor, US Embassy in Tunisia; and Mrs. Neila Chaabane, Tunisia’s Secretary of State for Women and Families.

Please look for upcoming posts about the new WES partners.


The Women’s Enterprise for Sustainability (WES) program is now in 11 regions across Tunisia

January 21, 2015, Tunis — The Women’s Enterprise for Sustainability (WES), with generous funding from the United States Government, announces the launch of five new Centers for Women’s Business Development in Beja, Bizerte, El Kef, Touzeur and Tataouine. With the expansion of the program to five new regions, the program now supports women entrepreneurs through 13 Centers across 11 regions of Tunisia.

The Women’s Enterprise for Sustainability program provides training, curricula and financial support to the partner organizations, enabling them to create new Centers for Women’s Business Development using a social enterprise model. By charging nominal fees for training and services, partner organizations recover some of their operating costs and increase their own sustainability and reach, while supporting women entrepreneurs in their communities.

“What is really important about the Women’s Enterprise for Sustainability program,” explains Afef Zaddem, WES Center Director at the National Union of Tunisian Women, Kairouan, “is that it builds our capacities. It is transforming our NGOs from volunteer-based to professional organizations.”

WES Centers provide aspiring, emerging and established women entrepreneurs affordable business development training and coaching. The Centers also facilitate access to experts, mentors and financial services that support women entrepreneurs to launch and grow businesses. They offer training and business support services at different levels – basic, intermediate and advanced – to best meet the needs of women with various educational backgrounds.

“At such a critical time in Tunisian history, we want our present and future to be shaped by men and women who create wealth and jobs. WES encourages women from all backgrounds to dream, and to reach for their dreams. By creating economic opportunities for women, we are also helping to build the foundation for a stable and prosperous society” says Chema Gargouri, WES Country Director.

“The WES program encourages innovation and entrepreneurialism at both the individual and organizational level. By supporting local partner organizations to operate Centers as social enterprises, the aim is for the Centers to continue supporting women entrepreneurs long after the program ends,” adds Julia Hendrickson, Program Director, Women’s Enterprise for Sustainability, Institute of International Education.

The Women’s Enterprise for Sustainability program in Tunisia is funded by the U.S. Government through the U.S. Department of State’s Middle East Partnership Initiative. The initiative was designed by the Institute of International Education’s Center for Women’s Leadership Initiatives in San Francisco. It is managed by a team in Tunis and San Francisco, implemented in collaboration with 13 local civil society organizations.

WES Tunisian Partner Organizations

Continuing WES Partners

Association for the Development of the South of Gafsa (ADGS Gafsa)
Kairouanians for the Culture of Citizenship (KPCC Kairouan)
National Union of Tunisian Women (UNFT Kairouan)
Association of Continuity of Generations (ACG Sfax)
Optima Syphax (Sfax)
The NOOR Association for Human Development (ANDH Sousse)
Tunisian Association for Management and Social Stability (TAMSS Tunis)
Association of Sustainable Development and International Cooperation in Zarzis (ADDCI Zarzis)

New WES Partners

Association Horizons Kef pour le Développement Intégral (AHKDI Kef)
Jeunesse et du Développement (J&D Béja)
La Ruche de La Citoyenneté Active à Tozeur (La Ruche Tozeur)
NOOR Tataouine (NOOR Tataouine)
Youth & Skills (Y&S Bizerte)

The Middle East Partnership Initiative (MEPI) is a unique program designed to engage directly with and invest in the peoples of the Middle East and North Africa (MENA). MEPI works to create vibrant partnerships with citizens to foster the development of pluralistic, participatory, and prosperous societies throughout the MENA region. To do this, MEPI partners with local, regional and international nongovernmental organizations, the private sector, academic institutions, and governments. More information about MEPI can be found at: http://www.mepi.state.gov/

Institute of International Education’s Center for Women’s Leadership Initiatives

The Institute of International Education is a world leader in the international exchange of people and ideas. An independent, not-for-profit organization founded in 1919, IIE has a network of 19 offices worldwide and over 1,200 member institutions. IIE designs and implements educational and leadership training programs in 175 countries, impacting over 25,000 people annually. IIE’s San Francisco office houses the Institute’s Center for Women’s Leadership Initiatives, which provides opportunities for women worldwide to participate in cutting-edge professional development trainings and pursue higher education. Through the Center’s programs, women develop and join networks of peers and mentors and serve as innovative leaders in the public and private sectors around the world. More information about IIE can be found at http://www.iie.org/

To learn more about WES, visit Facebook and Twitter. Look for the WES E-boutique on our new website at www.wesglobal.org coming March 2015.

Empowering Women Entrepreneurs through Financial Management

Tarek Lamouchi, standing, during a Financial Education training

In preparation for the upcoming Financial Education Training of Trainers (TOT) next week in Tunis, the WES Financial Education Master Trainer, Tarek Lamouchi, reflects on what inspired him to enter this field and why financial education is important for women entrepreneurs.

For over six years I worked at Enda Inter-Arabe, a microfinance institution that is active throughout Tunisia, and much of my work focused on supporting women entrepreneurs. While working closely with entrepreneurs, I’ve noticed there is a general lack of knowledge about financial management. More specifically, I consistently see women entrepreneurs who do not set clear and realistic financial goals or set aside money for emergency situations. They have big dreams and high hopes for themselves and their children; however lack sufficient training to separate their household and business expenses or save adequately to make their dreams a reality.

I have found that training entrepreneurs requires concerted effort on the part of the trainer to break the ice and create a trusting environment. I believe that successful trainings are based on the following principles:

  1. Action Learning in which trainings are interactive and participants have the opportunity to apply the techniques and methods presented. This helps participants better understand and remember the tools and resources shared during the training.
  2. Building on the experience of the entrepreneur by creating an environment in which attendees have the opportunity to share their life experiences. My goal as a trainer is to build on the knowledge that already exists in the room. This creates a dynamic in which participants learn from one another, as well as the trainer, and are empowered by their knowledge and life experiences.

Certainly financial education alone cannot solve all of the challenges that women entrepreneurs face, however it is a great framework in which to begin to successfully organize finances and operate successful businesses.

Additional information about Tarek, and his professional experience and training can be found by visiting his LinkedIn page.


Pour des femmes entrepreneures qui savent gérer leur argent

En préparation pour la prochaine formation des formateurs (FDF) sur l’Education Financière qui pendra place à Tunis du 17 au 22 Janvier 2015, le formateur principal WES pour l’Education Financière, Tarek Lamouchi, partage ce qui l’a inspiré à entrer ce milieu et pourquoi il pense que l’éducation financière, particulièrement pour les femmes, est importante.

J’ai travaillé pendant plus de six ans à Enda Inter-Arabe, une institution de micro-finance active un peu partout en Tunisie, et pendant cette période je travaillais beaucoup avec des femmes entrepreneures.  Ce que j’ai remarqué en travaillant en étroite liaison avec les entrepreneures, c’est qu’elles ne savaient pas comment gérer leur argent. Ces femmes ont de grands rêves et de grands espoirs pour elles même et pour leurs enfants  mais elles ne savent pas comment séparer les dépenses du ménage de celle de l’entreprise ni comment épargner pour rendre ces rêves réels.

Former cette population cible nécessite un peu plus d’effort de la part du formateur pour briser la glace et créer une certaine confiance au sein du groupe. Pour moi, la meilleure technique en formation est basée sur deux grands principes:

  1. L’apprentissage par l’action, où les femmes micro-entrepreneures ne sont pas passives mais appliquent des techniques et des méthodes qu’elles voient au cours de la formation et donc apprennent et se rappellent exactement ce qu’elles ont appris. C’est une formation interactive pendant laquelle on ne s’ennuie pas.
  2. Se baser sur l’expérience des femmes entrepreneures: on oublie souvent que ces femmes, avec leurs expériences dans la vie ont énormément de connaissances et qu’elles ne sont pas conscientes de l’énorme savoir qu’elles ont. Un bon formateur est celui qui bâtit sur cette expérience pour offrir des nouvelles connaissances.

Certes, l’éducation financière à elle seule ne peut pas régler tous les problèmes des femmes entrepreneures, mais elle leur est d’une grande utilité et d’un grand appui pour commencer à organiser leur argent et leurs vies différemment.

Plus d’informations regardant Tarek et son expérience professionnelle peuvent être trouvées sur son profile LinkedIn.

Business Award WES Lauréates

WES Logo

Le Programme WES a le plaisir d’annoncer les 24 femmes entrepreneurs Tunisiennes qui recevront les tous premiers prix du WES Business Award.  Les lauréates sont des femmes entrepreneurs émergentes et établies qui ont bénéficié d’une formation dans huit centres WES à travers la Tunisie. Elles recevront de petites subventions pour les aider à lancer ou développer leurs entreprises. Ne ratez pas les profils détaillés et photos des lauréates dans les prochains articles de blog et sur Facebook.

Les profils des lauréates du WES Business Awards sont répertoriés par centre WES dans chaque région :

Association de Développement de Gafsa Sud (ADG), Gafsa

Mbarka Mabrouki a participé à la formation WES en Entrepreneuriat. Les innovations entrepreneuriales de Mbarka comprennent de nouveaux modèles et accessoires qu’elle a ajoutés à l’habit traditionnel de Gafsa. Mbarka utilisera la subvention du « WES Business Award » dans l’approvisionnement en matériaux de production.

Hayet Nasra, fondatrice d’une société de conception de vêtements, a participé aux formations WES en Entrepreneuriat, Entreprise à domicile. Hayet a l’intention d’utiliser le prix WES pour développer son activité en achetant de nouveaux matériels de production.

Zina Ammar a participé aux formations WES en Entrepreneuriat, Médias sociaux, E-commerce, Leadership et Entreprise à domicile. Elle envisage de développer son entreprise de fabrication de tapis « Tapisserie Zina Ammar » et utilisera le prix WES pour acheter plus de matériel.

Kairouannais pour une Culture Citoyenne (KPCC), Kairouan

Leila Aben a participé aux formations WES en Leadership, Entreprise à domicile, E-commerce et Médias sociaux. L’entreprise de Leila « Lella El Beya » est spécialisée dans les articles de décoration pour la maison. Leila prévoit d’utiliser son prix WES pour faire la promotion de son entreprise et acquérir une nouvelle machine à coudre.

Monia Mestiri Ep Jrad est « self-made woman », qui ne doit sa réussite qu’à elle-même, ayant fait ses études à « l’école de la vie». Elle a participé aux formations WES en Entreprise à domicile et E-commerce. L’entreprise de Monia, « Monia Déco-Store », vend des articles de décoration conçus sur mesure et sera bientôt élargie pour inclure une nouvelle collection grâce aux fonds du « Award WES ».

Nabiha Zaghouani a participé aux cinq formations WES. Elle a également reçu une formation professionnelle et technique dans la poterie et ses produits sont connus pour avoir des modèles non conventionnels. Elle prévoit d’élargir son entreprise « Poterie Kairouan » et lancer une campagne de marketing en utilisant ses fonds du « Award WES ».

Union Nationale de la Femme Tunisienne (UNFTK), Kairouan

Fatma Boukhris a participé à la formation WES en Entreprise à domicile. Elle prévoit de lancer une entreprise de broderie « Gold Fingers » qui se spécialisera dans la broderie, le crochet et la tricotterie. Fatma utilisera ce prix WES pour lancer une campagne de marketing et acquérir du matériel de production de base.

Raoudha Taam a participé à la formation WES en Leadership. Son entreprise « Taam Society » fait la création de sacs pratiques et légers à partir des différents types de plastiques. Raoudha prévoit d’utiliser son prix WES pour faire la promotion et la publicité de son entreprise.

Zakia Bouafia a reçu une formation en agriculture et gestion du bétail en ayant grandi dans la ferme familiale. Elle a récemment participé à la formation WES en Entrepreneuriat. Elle a décidé de transformer sa formation en une activité entrepreneuriale et créer une entreprise laitière. Zakia utilisera ce prix WES pour finaliser l’acquisition d’une nouvelle vache.

Association de Continuité des Générations (ACG), Sfax

Rania El Aoued a participé aux formations WES en Médias sociaux et Entrepreneuriat. Rania est ingénieur spécialisée en production de l’alimentation animale et a l’intention de lancer une entreprise qui produit de la nourriture animale organique à partir de l’orge germée. Rania explique que cette technique est très utile dans les projets de zones sujettes à la sècheresse et a de nombreux avantages pour la santé des animaux. Elle prévoit d’utiliser son prix WES pour mener des études de marché en profondeur. Rania se voit comme chef de file dans son domaine et envisage que son entreprise aura des branches dans toute la Tunisie et à l’étranger.

Mouna Bouchaala a un diplôme en décoration d’intérieur et a participé à des formations WES en Entrepreneuriat et Médias sociaux. Mouna envisage de lancer une entreprise « Green Home » qui fournira un logement bon marché pour les étudiants et autres clients soucieux de l’environnement. Elle prévoit d’utiliser son prix WES pour enregistrer son entreprise. L’objectif de Rania est de concevoir la première maison verte à Sfax.

Hajer Ayedi a récemment participé à la formation WES en Entrepreneuriat et, actuellement, elle est en train de finir son Master en Comptabilité. Elle prévoit de lancer son entreprise « Recycle-Society » spécialisé dans le recyclage, en particulier la fabrication et la vente de papier recyclé. Hajer investira son prix WES dans l’étude de marché et l’acquisition de matériel de production.

Association Majida Boulila pour la Modernité (AMBM), Sfax

Mouna Werchefani est ingénieur électromécanique spécialisée en robotique. Mouna a participé à la formation WES en Entrepreneuriat et prévoit de lancer une entreprise de production de robots à faible coût pour aider les personnes handicapées à acquérir une plus grande mobilité. Mouna utilisera ce prix WES pour commercialiser son idée d’entreprise et s’approvisionner en matériel de production de base.

Nadia Lahiani a participé aux formations WES en Entrepreneuriat et Leadership. Grâce à son entreprise « Nadia Creation », Nadia fait de la peinture personnalisée sur textile, bois, porcelaine et autres matériaux. Nadia utilisera le «WES Business Award » pour développer son entreprise en s’approvisionnant en nouveaux matériaux et élargissant l’étendue de son marché. Son rêve est de devenir une femme d’affaires prospère.

Salma Maatoug a un Master en Conception graphique et a participé aux formations WES en Entrepreneuriat, Médias sociaux, Leadership, E-commerce, Entreprise à domicile et Communication. « COFFRA », l’entreprise de Salma, est spécialisée dans la conception personnalisée et la construction de la boîte d’emballage. Le Prix WES aidera Salma à améliorer la qualité de ses produits en investissant dans une machine de découpe. En plus d’être une femme d’affaires prospère, Salma veut être chef de file (leader) équitable qui respecte le bien-être de ses employés.

Association NOOR du Développement Humain (ANDH), Sousse

Lamia Ben Ali a un diplôme en gestion de projet et a participé aux formations WES en Entreprise à domicile, Médias sociaux, E-commerce, Entreprenariat et Leadership. Lamia envisage de développer sa boulangerie « The Old Bakery » et utilisera le prix WES pour lancer une nouvelle catégorie de produits pâtissiers.

Amina Sghaier est titulaire d’un diplôme universitaire en Design appliqué et a participé aux formations WES en Entreprise à domicile et Entrepreneuriat et Leadership. Elle a l’intention de lancer une entreprise prestataire de services d’évènementiel au profit des organisations de la société civile. Amina prévoit d’utiliser son prix WES pour lancer une campagne de communication pour faire la promotion et la publicité de ses services dans le domaine.

Chehnez Jarraya est titulaire d’un diplôme en couture et broderie et fondatrice d’une entreprise de création de Kaftan appelée « Jarraya Creation ». Elle a participé aux formations WES en Entreprise à domicile, Médias sociaux, E-commerce et Entrepreneuriat et Leadership. Elle pense que les Tunisiens sont fiers de porter des vêtements traditionnels et que sa broderie sur soie et cachemire de haute qualité sera appréciée par ceux qui assistent à des événements officiels. Chehnez utilisera le prix WES pour acheter du matériel de production.

Association Tunisienne de Gestion et Stabilité Sociale (TAAMS), Tunis

Afef Mraidi est styliste vestimentaire par profession. Elle a participé à des formations WES en Entrepreneuriat et Leadership. Afef estime que l’artisanat tunisien doit être préservé. Elle fait la conception de la robe traditionnelle tunisienne, comme la Jebba et la chéchia, ainsi que les bijoux traditionnels. Afef a l’intention de développer sa production de la Jebba et utiliser le prix WES pour créer une nouvelle ligne de vêtements.

Olfa Barouni a participé aux formations WES en Entrepreneuriat, Médias sociaux et Leadership. Olfa possède déjà un diplôme de Master en Management et prévoit d’utiliser le prix WES dans le lancement d’une boulangerie, appelé « Cerise », où elle vendra des pâtisseries tunisiennes et européennes.

Rachida Gannouni est couturière avec une petite entreprise de fabrication de chandails, jupes et vestes pour hommes et femmes. Elle a participé aux formations WES en Entrepreneuriat, E-commerce et Leadership. Le prix WES lui permettra de créer de nouveaux produits et chercher de nouveaux marchés potentiels.

Association de Développement Durable et de Coopération Internationale à Zarzis (ADDCI), Zarzis

Naima Zouaghi a participé aux formations WES en Entreprise à domicile, Entrepreneuriat et Leadership. Naima est propriétaire d’une entreprise qui produit de la harissa (sauce de piment tunisien) et a l’intention d’utiliser son prix WES pour élargir son activité et acheter de nouveaux équipements pour améliorer le processus de sa production et accélérer son service de livraison à domicile.

Amira Belhiba a participé aux formations WES en Entreprise à domicile, Médias sociaux et Entrepreneuriat et Leadership. Elle utilisera ce prix WES pour lancer une entreprise de prestation de services de soins infirmiers et de fabrication d’armoires de premiers secours. Amira est infirmière de formation.

Najet Intit a participé aux formations WES en Entreprise à domicile, Médias sociaux, Entrepreneuriat et Leadership. Najet envisage de lancer une entreprise de pâtisserie qui fournira les matières premières pour la pâtisserie traditionnelle. Elle va utiliser l’argent du prix WES pour acheter le matériel de production de base nécessaire pour lancer son entreprise.

Women’s Enterprise for Sustainability partnering with women-led organizations in Tunisia to train entrepreneurs

Participants at the WES Entrepreneurship training, October 2012

Participants at the WES Entrepreneurship training, October 2012

TUNIS and SAN FRANCISCO, November 13, 2012 – The Institute of International Education (IIE) Center for Women’s Leadership Initiatives is partnering with eight women-led organizations in Tunisia to deliver leadership, social media, e-commerce and entrepreneurship training to emerging and established women entrepreneurs throughout the country. The new program, Women’s Enterprise for Sustainability (WES), is funded by the Middle East Partnership Initiative (MEPI) of the U.S. Department of State.

In partnership with MEPI, IIE will collaborate with private sector partners, LinkedIn, eBay, Microsoft and Craig Newmark, Founder of craigslist.org, to provide resources, support and services to eight local Tunisian women’s organizations to train 1,000 women over an 18 month period in six cities across Tunisia, including Tunis, Sfax, Kairouan, Zarzis, Sousse and Gafsa. The WES program utilizes a dual approach by building capacity in social media, entrepreneurship and leadership of both local organizations that will operate WES Training Centers and of the individual women entrepreneurs who launch, build and grow their businesses. WES’s innovative training program was developed by a cadre of experts from the U.S. and North Africa including social media expert Beth Kanter, author of Beth’s Blog and co-author of The Networked Nonprofit, and top management and leadership consultant and President of CEO of the Center for New Futures, Barbara Fittipaldi.

“IIE is committed to empowering women around the world through the IIE Center for Women’s Leadership Initiatives and honored to launch the new Women’s Enterprise for Sustainability program with generous support from MEPI,” says IIE President and CEO Allan E. Goodman. “We are eager to bring the expertise and resources we have developed administering other successful programs in partnership with MEPI, including the E-Mediat and Women in Technology (WIT) programs, to a new community of women leaders.”

WES prepares organizations to provide a menu of high quality, innovative and standardized training offerings, while developing staff as skilled instructors and coaches. The new initiative will also engage individual women entrepreneurs in dynamic activities and trainings that will contribute to the development of new businesses, more sustainable organizations, workforce development and economic empowerment for women and their communities.

WES Training Centers will open their doors to emerging and established women entrepreneurs at the end of November. WES graduates will join a vibrant network of women entrepreneurs and innovative leaders working to shape the future of Tunisia.

WES Partners

Institute of International Education’s Center for Women’s Leadership Initiatives

The Institute of International Education is a world leader in the international exchange of people and ideas. An independent, not-for-profit organization founded in 1919, IIE has a network of 18 offices worldwide and over 1,000 member institutions. IIE designs and implements educational and leadership training programs in 175 countries, impacting over 25,000 people annually. IIE’s San Francisco office houses the Institute’s Center for Women’s Leadership Initiatives, which provides opportunities for women worldwide to participate in cutting-edge professional development trainings and pursue higher education. Through the Center’s programs, women develop and join networks of peers and mentors and serve as innovative leaders in the public and private sectors around the world.