Entrepreneuriat Manuel des participants Annonce du troisième tour des lauréates du Prix WES de l’Entreprise Féminine

WES a le plaisir de vous annoncer la liste des 36 lauréates du troisième tour du Prix WES de l’Entreprise Féminine. Les gagnantes sont des femmes entrepreneures émergeantes ou déjà établies ayant bénéficié des cours de formation et de coaching offerts dans 12 Centres WES pour le développement d’entreprises féminines à travers la Tunisie. Chaque gagnante a reçu des fonds d’amorçage pour l’aider à lancer ou développer son entreprise.

Les profils des lauréates Prix WES de l’Entreprise Féminine sont répertoriés par le Centre WES:

Horizons Kef

  • Najoua Trabelsi

Le rêve de Najoua Trabelsi est d’ouvrir un restaurant français au centre-ville de la ville du Kef surtout que la culture tunisienne est fortement enracinée dans les traditions françaises. Elle est une femme active, motivée et patiente. Le Centre WES a offert son soutien à Najoua à travers la formation en Entrepreneuriat, Leadership et Éducation financière. Le Prix WES lui permettra d’ouvrir son nouveau restaurant.

  • Amira Abidi

Amira Abidi, 32 ans, est diplômée en gestion de la documentation et archives de l’Institut des sciences. Le rêve d’Amira est de devenir indépendante. Elle a donc décidé de lancer sa propre entreprise. Son entreprise, Café Abidi, offre un espace où les clients peuvent se détendre et lire les journaux et les magazines. L’espace offre un environnement agréable dans lequel les visiteurs peuvent se rencontrer, discuter et se détendre tout en profitant de la bonne nourriture et des boissons délicieuses. Amira a participé à la formation en Entrepreneuriat organisée par le Centre WES de l’association Horizons Kef, où elle a développé son plan d’affaires. Amira utilisera les fonds du Prix WES de l’Entreprise Féminine pour décorer l’espace et créer un nouveau site Web.

  • Wafa Messaoudi

Wafa Messaoudi a lancé son entreprise afin de devenir plus active dans sa communauté. Avec le soutien de WES, Wafa a préparé son plan d’affaires pour une garderie au cours de la formation en Entrepreneuriat au Centre WES Horizons. WAFA a constaté que la demande des services de garde dans sa région natale du Kef par les parents qui doivent travailler ne cessent d’augmenter. Son activité lui permet maintenant d’interagir régulièrement avec les gens. « Garderie les abeilles » offrira des services de qualité qui visent à approfondir la compréhension des enfants des traditions culturelles tunisiennes. Cette entreprise (garderie) aura comme cible les familles ayant un des deux parents employé et l’autre à la recherche d’un emploi.

TAMSS Tunis

  • Torkia Ben Mehrez

Torkia Ben Mehrez a 33 ans et a un doctorat en biologie. Torkia est en train de lancer une entreprise de produits agricoles spécialisée dans la transformation de la courge musquée, qui représente un domaine très spécifique des produits agricoles de Kalaat el Andalus à Tunis, en confiture et jus et la transformation des graines de citrouille en huile. Torkia souhaite atteindre son objectif de générer un total de 1750TND par jour dans les prochaines années. Elle utilisera le Prix WES pour acheter des matières premières pour la prochaine saison.

  • Houda Rhibi

L’entreprise de Houda Rhibi a commencé avec un rêve d’enfance. Ayant grandi avec un intérêt pour la mode, quand elle est devenue adulte, Houda a étudié la mode et le design pour trois ans. Par la suite, elle a fait une formation axée sur la création de modèles en utilisant un logiciel. Houda a également participé au programme d’entrepreneuriat au Centre WES de TAMSS. Elle a lancé une nouvelle activité de production et location des robes de femmes. Depuis le lancement de son entreprise, elle a déménagé dans un nouvel espace, qui a considérablement augmenté le nombre de clients.

  • Mouna Klai

Il y’a quelques années, Mouna Klai a lancé une petite entreprise de fabrication de robes à domicile. Elle a reçu un petit prêt d’une ONG de microcrédit à Tunis pour développer son activité. Pour améliorer sa connaissance du monde des affaires, Mouna a contacté le Centre WES de TAMSS où elle a reçu une formation en Entreprenariat par des formateurs professionnels. Après la formation, elle a préparé son plan d’affaires et a changé ses stratégies de marketing et de communication. Ces changements ont conduit à des résultats impressionnants : elle a réussi à augmenter son chiffre d’affaires et le nombre de ses clients. Prix WES de l’Entreprise Féminine l’aidera à acheter de nouveaux équipements afin de satisfaire les demandes accrues.

ADDCI Zarzis

  • Hanen Safi

L’objectif de Hanen est de créer un centre éducatif qui propose des leçons privées aux élèves de 6 à 18 ans pour améliorer leurs compétences. Le centre offrira des services supplémentaires comme les leçons de théâtre, musique et natation. Le prix sera utilisé pour soutenir le lancement de son entreprise.

  • Asma Hnid

« [Ceci est] le destin dont je rêvais », a déclaré Asma Hnid. Sa passion d’enfance l’a guidée à une formation en pâtisserie qui a duré un an. Pendant ce temps, elle a amélioré ce qu’elle a déjà appris. Le soutien de sa mère a également lui a permis de réaliser son rêve. Elle a commencé à travailler dans l’atelier de production de différents types de pâte appartenant à sa mère. Ce qui rend le produit d’Asma différent est la haute qualité des matières premières qu’elle utilise et le service après-vente qu’elle offre : Asma appelle ses clients pour vérifier s’ils sont satisfaits de leurs achats. Asma utilisera ce prix pour acheter des matières premières pour son entreprise.

  • Mahjouba Bourguiba

Mahjouba Bourguiba est eu son diplôme WES de l’ADDCI. Elle a reçu une formation en Entrepreneuriat, Leadership et Éducation financière. En tant que veuve de Zarzis, elle cherchait un moyen de subvenir à ses besoins. Elle a lancé son entreprise de création et vente de vêtements traditionnels pour les femmes. Mahjouba veut utiliser le Prix WES pour développer son activité afin d’atteindre un plus grand nombre de clients. Elle louera un nouvel espace dans la zone touristique afin d’attirer de nouveaux clients.

UNFT Kairouan

  • Nabila Khadi

Nabila Khadi est titulaire d’un diplôme universitaire en droit. Son père est agriculteur. Elle a décidé changer sa vocation et devenir femme entrepreneure. Elle produit du café à partir des dates. L’idée de Nabila est innovante car elle veut produire de la matière première pour l’industrie du café. Le prix lui permettra d’acheter l’emballage.

  • Fatma Ghrissi

Fatma Ghrissi est une femme entrepreneure de 26 ans qui a lancé une entreprise de production de fourrage de palmiers. Son projet permettra de résoudre le problème du manque de fourrage dans la région. L’entreprise va également aider à améliorer la perte de composants de palmiers. Fatma utilisera ce prix pour acheter un camion pour recueillir des matières premières.

  • Amel Ben Said

Amel, qui vit dans une région rurale, s’est lancée dans l’élevage des oies avec sa mère. Amel a reçu une formation en Entrepreneuriat au Centre WES de l’UNFT Kairouan. Elle veut lancer son entreprise d’élevage et de commercialisation des oies en Tunisie. Elle utilisera ce prix pour acheter des oies dans la saison appropriée pour produire des œufs.

ACG Sfax

  • Raida Bouaicha

Raida Bouaicha a lancé son entreprise avec des ressources limitées en mars 2015. Pour son entreprise, elle prépare du beurre à partir des fruits secs qui sera distribué aux petits fournisseurs et aux supermarchés. Elle explique que ce type de beurre, qui est destiné aux bébés, personnes âgées et adultes, est plus sain que le beurre classique. Raida utilisera ce prix pour développer son atelier en procurant un dispositif de mesure/ contrôle de produit et un mélangeur.

  • Monia Mechim

Monia Mechim est une jeune diplômée universitaire. Elle est en train de développer une entreprise de production de compost organique à travers la valorisation des déchets agricoles. L’entreprise aura un impact positif sur l’environnement car elle va réutiliser les déchets polluant.

  • Fedia Cherif

Fedia, diplômée du Centre WES de l’association ACG, est en train de lancer sa nouvelle société services à domicile qui comprendra le ménage, le jardinage, la sécurité et l’aide à domicile. La valeur ajoutée de son activité est l’utilisation des nouvelles technologies, y compris l’équipement de nettoyage à vapeur. L’entreprise propose également d’autres services tels que l’organisation d’événements privés. Le prix WES sera utilisé pour acheter des équipements de bureau et de lancer un site Web.

ADGS Gafsa

  • Haifa Ben Nasra

Haifa Ben Nasra est diplômée en Entrepreneuriat et Leadership du Centre WES de l’ADG. Elle est en train de lancer son entreprise d’extraction de gaz à partir des déchets de palmier. Le client principal de Haïfa sera la STEG (Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz). Le prix WES servira à couvrir les frais de transport des déchets de palme lors du démarrage de son activité.

  • Fathia Oun

Fathia a de nombreuses années d’expérience dans les produits artisanaux. Fathia a participé à la formation en Entreprenariat dans un des centres WES à Gafsa afin d’en apprendre plus sur comment devenir un entrepreneur prospère. Le prix WES lui permettra d’étendre ses activités et de se procurer les matières premières.

  • Saloua Kacem

Saloua a de nombreuses années d’expérience dans la production de l’artisanat. Saloua a participé à la formation en Entreprenariat dans un des centres WES à Gafsa afin d’en apprendre plus sur comment devenir un entrepreneur prospère. Le prix WES lui permettra d’étendre ses activités et de se procurer les matières premières.

 

AJD Béja

  • Wassila Balti

Wassila Balti est diplômée du Centre WES l’AJD Béja en Entrepreneuriat. Wassila possède un diplôme en informatique, mais elle ne pouvait pas trouver un emploi. Elle a lancé  sa propre entreprise depuis des années : elle fait des dessins sur les différents types de bijoux pour femmes.

  • Saoussan Jemai

Saoussan a beaucoup d’expérience dans la production de pâtisseries à Beja. Ses produits sont uniques. Elle veut lancer un centre de formation en pâtisserie. Elle utilisera ce prix pour louer un espace pour le centre et de lancer une campagne de communication.

  • Faten Haddad

Faten est une mère de deux enfants. Elle dirige une entreprise qui fait des robes pour sa communauté. Elle explique que ses voisins aiment beaucoup ses produits et donc souhaite développer son entreprise. Grâce au prix, elle pourra acheter une nouvelle machine afin de pouvoir satisfaire les demandes qui ne cesse d’augmenter.

Jeunesse et compétences Bizerte

  • Soukayna Yomni

L’idée de Soukayna est de créer un réseau de femmes qui travaillent et d’autres qui sont femmes au foyer. Ce réseau offrira des emplois pour les femmes au chômage. Ceci est une nécessité pour les femmes de sa communauté et servira comme une bonne occasion pour échanger des idées. Soukayna va développer une base de données de femmes et d’emplois et leur offrir des services. Le prix WES va lui permettre de commencer à mettre en œuvre son idée.

  • Awatef Wenzerfi

Awatef est une femme entrepreneure à domicile qui fait de délicieuses pâtisseries qu’elle commercialise au sein de sa communauté. Récemment, elle a participé à une formation en Entrepreneuriat organisé par le Centre WES de Bizerte. Pendant la formation, Awatef a développé son plan d’affaires et a maintenant une idée claire sur la façon de mieux approcher son entreprise. Awatef envisage de gagner 5,000 TND cette année et 7,000 TND de l’année suivante. Pour atteindre cet objectif, elle va utiliser les fonds du prix pour se procurer des matières premières et des équipements.

  • Aicha Jelassi

Aicha Jelassi a lancé son entreprise à domicile il y’a plusieurs années. Elle fabrique des produits artisanaux pour la décoration. Son objectif est d’avoir un espace plus grand où elle peut afficher ses produits. Le prix sera utilisé pour louer un espace et recruter deux femmes pour l’aider au cours de cet été avec la forte demande qu’elle a pour ses produits.

Optima Syphax

  • Mejda Elloumi

La passion de Mejda lui a permis de créer son entreprise, ETS – Electronic & Technology Solutions en 2013. Elle fait de la conception et la production de composants électriques pour les bâtiments. Mejda était intéressé par la formation en Leadership offerte par le Centre WES d’Optima. Après la formation, Mejda était en mesure de présenter des propositions au cours des réunions. Le prix l’aidera à lancer une campagne de publicité.

  • Mouna Abid

Mouna Abid travaille dans la production artisanat décorative des maisons inspirée du patrimoine tunisien après avoir appris ce métier lors de ses études. Les créations de Mouna sont uniques et novatrices. Le prix WES lui permettra de promouvoir ses produits et faire de la publicité.

  • Kalthoum Triki

Kalthoum Triki fait de la décoration intérieure. Kalthoum a beaucoup de problèmes avec la commercialisation de ses produits, elle a participé aux formations en Entreprenariat et Médias sociaux du Centre WES d’Optima. Après ces formations, elle a réussi à augmenter sa clientèle. Kalthoum utilisera ce prix pour se procurer les matières premières pour répondre aux demandes en augmentation.
 

NOOR Tataouine

  • Fatma Rhouma

Fatma Rhouma, 40 ans, est une mère de trois enfants qui dirige une petite entreprise à domicile de fabrication et vente d’épices. L’esprit entrepreneurial de Fatma a émergé à 12 ans quand elle aidait sa mère à travailler pour la famille en vendant des produits faits maison. Le rêve de Fatma est de développer son activité d’épices et d’intégrer le secteur formel, ce qui lui permettra d’exporter ses produits.

  • Manel Ghaffari

Les capacités artistiques naturelles de Manel se sont transformées en une entreprise en pleine croissance. Après qu’elle a décidé de prendre une pause de ses études, Manel a commencé à prendre son passe-temps du dessin plus au sérieux. Elle travaille maintenant comme femme entrepreneure dans la création et la vente de la poterie, des dessins et des tableaux. Manel utilisera le prix dans le développement de son activité en achetant plus de matériaux et dans la rénovation de son espace de travail.

  • Soumaya Rhoumi

Soumaya Rhoumi est une jeune femme de 23 ans pleine d’ambitions et de talents. Elle a déjà cinq ans d’expérience professionnelle dans l’industrie de la pâtisserie. Avec cette expérience, elle est prête à lancer sa propre marque de pâtisseries tunisiennes. Le prix lui donnera les ressources dont elle a besoin pour élargir son entreprise et vendre des délicieuses friandises à ses communautés avoisinantes.
La Ruche Tozeur

  • Fathia Arfaoui

Fathia Arfaoui s’occupe d’une famille de trois enfants. Elle a participé à plusieurs formations en Entrepreneuriat, où elle a développé ses compétences entrepreneuriales. Fathia a eu la chance de participer aussi à de nombreuses expositions à Tozeur, sa région natale. Elle a lancé sa propre entreprise de production de confiture de datte, un produit avec une forte demande en Tunisie et à l’étranger. Fathia utilisera ce prix pour acheter un four et des matières premières.

  • Henda Tlili

Henda est une femme de 50 ans et fière de son diplôme qu’elle a eu du Centre WES de Tozeur où elle a reçu une formation en Entrepreneuriat. Son rêve était d’avoir une vie tranquille avec sa famille. En 2015, sa vie a changé quand elle a décidé de lancer sa propre entreprise. Tout d’abord, elle a participé à plusieurs formations et ensuite développé son plan d’affaires avec le soutien du Centre WES. Henda a des différents produits à base de Cyperus laevigatus, une plante locale. Elle va utiliser les fonds du prix pour se procurer une grande quantité de matières premières surtout que cette plante est disponible uniquement pendant les mois d’été.

  • Arij Omrane

À l’âge de 18 ans, Arij Omrane sert déjà de modèle de femme d’affaire dans sa communauté. Elle a quitté l’école à l’âge de 11 afin d’aider sa mère à faire des pâtisseries à la maison. Arij vint au Centre WES de Tozeur où elle se trouva prise en charge par les formateurs. Elle a appris à travers les différents modules WES comment lancer sa propre entreprise de vente de pâtisseries. Arij a participé au Prix WES de l’Entreprise Féminine avec beaucoup de confiance en soi. Le prix lui permettra de déménager à un nouvel espace et de se procurer les matières premières.
 

NOUR Sousse

  • Saida Fattouch

Saida Fattouch, diplômée WES de Sousse, se prépare à lancer sa nouvelle entreprise de divertissement. Elle prévoit de commercialiser ses services aux femmes employées qui ne disposent pas de suffisamment de temps pour divertir leurs enfants et qui ne sont pas satisfaites des services des clubs scolaires. Son idée est de créer un espace pour les enfants avec différents types de clubs et d’ateliers tels que la fabrication de bijoux et des produits cosmétiques bio, la cuisine, l’art floral et la peinture.

  • Rim Ghzayel

« Tout le monde a besoin d’un oreiller, mais nous allons leur offrir un oreiller spécial », a déclaré Rim Ghzayel, diplômée WES de Sousse avant de lancer son nouveau produit qu’elle a appelé « oreiller anti- acariens ». Le produit – ayant un design très agréable et offrant des options « dur ou mous », « anti-chaleur » et « anti-transpirant » – sera unique en Tunisie.

  • Amira Cherif

L’environnement économique en Tunisie est en pleine croissance. Pour cette raison, Amira Cherif a lancé sa nouvelle entreprise appelée “LET’S FLY», une agence spécialisée dans la conception web et le développement de logiciels. L’entreprise fournit des solutions en ligne pour les sociétés et les particuliers qui choisissent d’entrer dans le monde du multimédia et e -communication.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s